Le petit guide du voyage en Colombie

               La Colombie est un pays réputé pour les trafics de drogue certes, mais il ne faut pas non plus oublier que la mer des Caraïbes vous offre de belles surprises chaque année et qu’il y a de nombreux endroits magnifiques que vous pourrez visiter sans mal dans le coin. Aujourd’hui, nous vous proposons donc un petit guide pour vous aider à bien vivre votre voyage en Colombie. Comme dans bien des pays dangereux, vous allez devoir prendre certaines précautions, mais aussi prendre en compte différent informations sur ce pays afin de réussir au mieux votre voyage. Nous avons eu une expérience intéressante de ce pays, aussi nous estimons que ces infos sont importantes pour ne pas vous retrouver dans une situation délicate.

colombie

Parlons un peu de la Colombie d’abord

               Situé en Amérique du Sud, on connait aussi la Colombie de son nom officiel qui est la République de Colombie dont la capitale est Bogota. Le pays dispose d’une surface de 1 141 748 km² de terre pour 46 736 728 habitants selon les derniers sondages pour une densité de 40hab/km.

               Vous vous doutez bien que la langue officielle est l’Espagnole, avec de nombreux dialectes indigènes cependant, que la monnaie est le péso et que la population est majoritairement catholique dans le coin. Le régime en place de nos jours est ce qu’on appelle une république à régime semi-présidentiel où Juan Manuel Santos Calderon est au pouvoir depuis deux mandats maintenant.

Pour ce qui est de l’économie du pays, il faut avouer la Colombie exporte en effet de nombreux produits dans le monde, dont la plupart sont des produits agricoles dont le café, le coton, mais aussi la canne à sucre et bien d’autre encore. La Colombie se trouve aussi être le premier exportateur mondial d’émeraude, ce n’est pas rien quand même.

Dans tout cela, il ne faut pas se voilier la face. Les questions de trafic illégal de drogue sont encore omniprésentes dans le continent, et le pire c’est que les cartels son engagés depuis un bout de temps dans des conflits armés et des règlements de comptes souvent sanglants qui mettent le pays dans une situation délicate. Jusque-là, c’est encore un des plus gros freins que rencontre ce pays.

Bien choisir le moment de l’année pour partie en Colombie

               En Colombie, il n’y a que deux saisons en réalité. La saison sèche et la saison de pluie. Le meilleur moment pour s’y rendre reste encore la saison sèche car quand la pluie tombée, c’est une vraie inondation dans le coin.

               La période de décembre à mars est ainsi la plus indiquée pour les touristes. Si vous voulez fuir le froid de l’hiver et le ciel sombre de chez nous en cette période, ce serait une bonne idée de vous rendre, en Colombie nous vous l’assurons.

               Il faut cependant savoir que le climat de pays varie en fonction des régions, de l’altitude  bien que l’on note une certaine stabilité au niveau de la température qui ne change pas beaucoup il faut bien avouer. Dans tous les cas, sachez que la Colombie est réputée pour décliner toutes les variations climatiques et thermiques jusque dans les extrêmes, vous pourrez vous retrouver sous un beau soleil comme sous un froid de canard là-bas, choisissez donc la bonne période pour y aller.

Si vous recherchez du soleil, la côte caraïbe, au nord, entre fin décembre et avril est le meilleur endroit que nous puissions vous conseiller pour ce qui est de la Colombie. En ce qui concerne le centre, il faut savoir que les saisons sont moins prononcées autant quand il faut chaud que quand il faut un peu froid, surtout quand on arrive en milieu de journée. À Bogota, le ciel est cependant généralement couvert et faites attention, car les températures peuvent être très fraiches. Si vous décidez d’aller dans les terres basses, la chaleur y est torride.

colombie-cacao

Quelques formalités à connaître

               Pour aller en Colombie, ce n’est pas très compliqué. Votre passeport européen, valide 6 mois après la date de retour est suffisant si vous ne voulez rester que quelque temps, moins de 3 mois, sinon vous devrez vous prendre un visa, renouvelable sur les lieux.

               Pour ce qui est des vaccins, seul celui contre la fièvre jaune est obligatoire. Pour le reste, nous vous conseillons de veiller à faire tous les rappels de vaccinations à titre préventif. N’oubliez pas de vous faire administrer un traitement antipaludéen, de faire les rappels pour les vaccins universels, mais aussi pour la rage et la typhoïde.

               À votre arrivée, vous devrez acheter un timbre d’entrée, une sorte de pas qui seront collés à votre passeport et qui vous permettront de circuler librement dans les rues. Cela ne peut s’obtenir que sur la présentation du passeport, mais aussi du billet aller-retour.

               En ce qui concerne la douane, sachez que vous devrez remplir un formulaire de déclaration de bagages et d’argent à votre arrivée. Certains de vos bagages peuvent être soumis à des législations sanitaires ou bien être imposables.

               Pour les formalités de sortie, nous tenons à préciser que vous devrez vous acquitter d’une taxe de sortie de 33 dollars si votre séjour a duré moins de deux mois et de 46 dollars si celui-ci a duré plus longtemps quand vous irez prendre votre vol de retour. Cette taxe est payable en pesos ou bien en dollars américains, mais en espèce.

Une fois sur place

               Si nous pouvons vous conseiller une chose, c’est de ne jamais entrer en Colombie par les voies terrestres. Comme vous le savez surement, il y a des conflits armés qui sévissent dans le pays, surtout dans les zones frontalières. Si vous passe en voiture, vous risquez donc de vous faire appréhender par les groupes armés appartenant à des cartels différents et ce ne sera pas une partie de plaisir.

 Prenez aussi le temps d’étudier avant votre départ les différents endroits que vous voulez voir et renseignez-vous sur les questions de sécurité concernant ces derniers. Mettez au point un itinéraire et respectez ce dernier, car les questions de sécurités sont très délicates là-bas.

               Concernant le décalage horaire, quand il est midi en France l’été, il est 6 h du matin en Colombie ; l’hiver, il est 5 h du matin. Vous devez donc vous préparer à subir un peu les effets du décalage horaire à votre arrivée.

Written by fiie

1 Comment

Paul

Les conflits armés restent présents et la Colombie reste une destination touristique intéressante. Le tout est de savoir où aller, car il y a des zones en sécurité quand même. Si vous n’êtes pas habitué à sortir de votre zone de confort, je crains que vous n’ayez un peu de mal pour vous en sortir.

Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *