Ce qu’il ne faut pas rater à Athènes

Si vous vous intéressez un tant soit peu à l’histoire et à la mythologie, vous avez sûrement déjà rêvé de visiter Athènes . Quoi de mieux de découvrir une ville mythique pour replonger entièrement dans ces histoires qui passionnent ?

Comme ce n’est pas tous les jours que vous pourrez voir les monuments de la ville des dieux grecs de près, n’allez pas rater les endroits qui en valent vraiment la peine. J’ai fait un petit recueil de ce qu’il ne faut pas rater à Athènes.

voyage-grece

Visiter l’acropole d’Athènes

C’est bien le premier endroit où il faut aller à Athènes . Situé au centre de la ville, le plateau est un monument qui date. 2500 ans d’existence, ce n’est pas rien et ça vaut largement le détour. Perso, c’est surtout la vue sublime qu’on a de là-haut qui m’a achevée.

Faire un tour à l’acropole est aussi le moyen le plus rapide de parfaire votre culture G. Jetez un peu un œil aux architectures et aux statues ! Si vous en avez encore le temps, il y a aussi le temple d’Athéna et le musée qui ne sont pas très loin.

Ne ratez pas la colline d’Aréopage

Les amateurs d’architecture et d’antiquité trouveront leur bonheur sur la colline d’Aréopage . Pas besoin d’être diplômé d’une fac d’histoire pour en apprécier l’aspect particulier. Il vous suffira de flâner quelques minutes dans la vieille ville pour voir qu’elle a encore gardé toute son authenticité.

Le lieu fait aussi partie des endroits où les légendes athéniennes sont nées. De quoi vous donner un aperçu de la grandeur des anciens quand on sait que la colline a « repris vie » lorsque la ville a accueilli les Jeux Olympiques en 2004.

Découvrez la gastronomie grecque

S’il y a bien une chose à faire à Athènes , c’est manger. Pour les gourmets, découvrir la gastronomie du pays. Pour les gourmands, tester les saveurs et la richesse de ces plats connus dans le monde entier. Pour moi, manger un peu de tout ce que je trouve.

Laissez-vous tenter par les spécialités grecques . Croyez-moi, vous regretterez de ne pas avoir pu tout goûter : le saganaki, le mézé, le giros, le tzatzichi… Il y en a tellement que vous en pleurerez de joie au début, de regrets à la fin de ne pas avoir eu assez de votre semaine pour vraiment constater la diversité des plats.

Written by fiie

1 Comment

RomainC

Je suis d’origine grecque, et même moi, je ne connais pas tous les plats de mon pays natal. Je pense y aller juste pour m’inspirer de ce qui se fat là-bas. Aussi l’occasion de faire des vacances en famille et de voir un peu comment se porte le pays.

Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *